Les poids Akan

Utilisés dès le 13ème siècle dans les échanges commerciaux, les poids à peser l’or dit « Poids Akan » sont de petites figurines de bronze et de laiton obtenus par la technique de la cire fondue.

Les Akan sont un grand groupe ethnique de l’Afrique de l’ouest. On les retrouve dans plusieurs pays comme la Cote d’ivoire, le Ghana, le Togo où ils sont subdivisés en sous- groupes: les Fantis et les Ashantis au Ghana, les Baoulés, Agnis, Abrons, Ebrié…en Côte d’ivoire.

Les poids Akan ont servi jusqu’à la fin du 19ème siècle d’étalon de mesure pour peser de petites pépites d’or ainsi que de la poudre d’or, monnaie d’échange en vigueur à cette époque.

De forme géométrique très variée et comportant parfois des inscriptions, certains poids Akans servaient aussi de moyen de communication que seuls les initiés savaient déchiffrer.

D’autres poids représentaient des animaux, des armes, des personnages ou des objets de la vie courante. Tous ces poids étaient jalousement conservés dans les familles et représentaient les symboles de leur richesse.

Chez les Akan, l’or révère un caractère très précieux voire sacré et confère aux familles ou personnes qui en possèdent richesse et pouvoir. Il est transmis en héritage de génération en génération. En core aujourd’hui, les femmes mais aussi les hommes Akan arborent lors des cérémonies traditionnelles de lourdes parures faites de poids Akan en or.

En Côte d’Ivoire, les poids Akan sont plus connus sous le nom de poids Baoulé en référence au sous-groupe ethnique qui les produit toujours de façon artisanale.

Oryah utilise des poids akan pour réaliser ses bijoux. Avec minutie, nous les faisons fabriquer en Côte d’Ivoire, puis nous les assemblons avec d’autres pièces pour créer des bijoux modernes et authentiques.
Oryah-earrings-akan

Achetez les vôtres sur notre boutique en ligne pour briller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.